LA LOI ...

... et L'ESPRIT

 

Il semble y avoir une contradiction entre certains passages qui parlent de la Loi et de l'Esprit:
Toutefois, une étude plus approfondie de la question montre qu'ils sont complémentaires.

Ro.7/6: "Nous avons été affranchis de la Loi".

Ro.7/14: "La Loi est spirituelle".

Ro.8/4: "Que la justice de la Loi (exigée par la Loi) soit accomplie en nous, qui marchons selon l'Esprit".

2Cor.3/6: "La lettre tue, mais l'Esprit vivifie".

A. LE LÉGALISME, USAGE ILLÉGITIME DE LA LOI

1Tim.1/8,9: "Nous savons bien que la Loi est bonne, pourvu qu'on en fasse un usage légitime, et qu'on sache que la Loi n'est pas faite pour le juste, mais pour ceux qui sont sans loi et les indisciplinés".
 

1. EXEMPLES DE LÉGALISME DANS LES ÉVANGILES

Au sujet du Sabbat.

Mat.12/2, Luc 6/2, Marc 2/24 (arracher les épis): "Pourquoi font-ils ce qu'il n'est pas permis pendant le sabbat"?

Mat.12/10: "Est-il permis de faire une guérison le jour du sabbat? C'était afin de pouvoir l'accuser".

Luc 13/14: "Le chef de la synagogue indigné de ce que Jésus avait opéré cette guérison le jour du sabbat".

Jean 5/10: "C'est le sabbat, il ne t'est pas permis d'emporter ton lit".
 

Au sujet du Jeûne

Mat.9/14: "Pourquoi nous (disciples de Jean) et les Pharisiens jeûnons-nous, tandis que tes disciples ne jeûnent point"?
 

Au sujet de la vie sociale

Mat.9/11: "Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les gens de mauvaise vie"?

Jean 8/5: "Moïse dans la Loi nous a ordonné de lapider de telles femmes; toi donc, que dis-tu"?

2. DÉFINITION DU LÉGALISME

Exemples:

Act.22/3: "Instruit aux pieds de Gamaliel dans la connaissance exacte de la Loi de nos pères, étant plein de zèle pour Dieu".

Ro.10/2,3: "Ils (les Juifs) ont du zèle pour Dieu, mais sans intelligence... ne connaissant pas la justice de Dieu et cherchant à établir leur propre justice".

Le légalisme est un zèle pour respecter minutieusement la lettre de la Loi.
(C'est à dire le mot-à-mot (plutôt que la signification), les gestes, symboles et autres prescriptions extérieures de la Loi.)

C'est un attachement à la Loi pour être justifié devant Dieu.

3. VARIANTES DU LÉGALISME (MANIFESTATIONS DIVERSES DU LÉGALISME)

3.a) LE FORMALISME: légalisme dans les formes extérieures visibles du culte.

 
1/ Exemples de formalisme
Mat.23/5: Les phylactères et franges "pour être vus des hommes".

Mat.23/14: Les longues prières "pour l'apparence". Les prières avec une voix forcée artificiellement, accompagnées de tremblements, de cris...

Jean 4/20: "vous dites, vous, que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem".

Réponse: "l'heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne, ni à Jérusalem... les vrais adorateurs adoreront le Père en Esprit et en vérité".

Act.6/13: "Cet homme (Etienne) ne cesse de proférer des paroles contre le lieu saint ".
Réponse: (6/48-50) Le Très-Haut n'habite pas dans ce qui est fait de main d'homme.

Anecdote illustrant le Formalisme et le Légalisme:

Lors du décès de son enfant, un homme africain, dont la femme était chrétienne, demande au pasteur de faire l'enterrement. Mais il n'avait jamais accepté la foi chrétienne. Le pasteur refuse. L'homme a écrit plus tard: "Le pasteur savait exactement le mal qu'il me faisait en refusant d'enterrer mon fils. Car depuis plusieurs années, je lui avais expliqué toutes les lois et coutumes des Bantous. Il refusa simplement parce que je n'étais pas, avec le reste de ma famille, membre de son église".

Analyse de ce cas:
Le formalisme porte cet homme à penser qu'il est absolument nécessaire d'être enterré par un homme d'église...
Le formalisme porte le pasteur à penser qu'il doit réserver cet acte aux seuls membres de son église. Le formalisme conduit le pasteur à porter un signe extérieur de sa fonction (col à l'envers).

Le formalisme a éteint ou empêché la manifestation des véritables sentiments chrétiens (fruit de l'Esprit).

 
2/ Définition du formalisme
Le formalisme est l'habitude d'accorder une importance exagérée à ce qui est visible, extérieur et superficiel au détriment de ce qui est intérieur, en profondeur. Il consiste à s'attacher au signe extérieur plutôt qu'à la réalité morale, spirituelle.

Exemples actuels de formalisme:

Le baptême d'eau sans s'assurer d'une véritable conversion.

La louange avec danses, en élevant les mains etc., (en imitation des Juifs de l'A.T.) basée uniquement sur les gestes, mais sans véritable reconnaissance dans les coeurs.

Le formalisme peut se manifester par exemple dans les gestes extérieurs dont on fait une obligation aux chrétiens.

 
3/ Conséquences du formalisme
Mat.23/25,28: Il développe l'hypocrisie.

Mat.19/17: Il cache la dureté du coeur (lettre de divorce).

Surtout, il fait perdre de vue les réalités spirituelles du royaume de Dieu:

Mat.15/17,20: "voilà les choses qui souillent l'homme, et non manger sans se laver les mains".
Il réduit la religion à un ensemble de rites à respecter scrupuleusement.

Jean 7/23,24: "Ne jugez pas selon l'apparence, mais jugez selon la justice". "Le Royaume de Dieu n'est pas le manger et le boire".
 

3.b) LES TRADITIONS

Dans Gal.1/14, Paul reconnaît qu'il était "animé d'un zèle excessif pour les traditions de ses pères"

 
1. Exemples de traditions mentionnées dans la Bible:
Mat.15/2: "Ils ne se lavent pas les mains quand ils prennent leurs repas".

Marc 2/18: "Pourquoi tes disciples ne jeûnent-ils point ?"

Marc 7/3,5: "Lavage des coupes, des cruches et vases d'airain" (lavages rituels).

Act.6/14: "Nous l'avons entendu dire que Jésus, ce Nazaréen, détruira ce lieu, et changera les coutumes que Moïse nous a données".

Act.15/5: "Il fallait circoncire les païens et exiger l'observation de la loi de Moïse" (disent les Pharisiens devenus chrétiens).

Act.21/21: "Tu enseignes à ne pas circoncire les enfants et à ne pas se conformer aux coutumes".

Le v.23 parle de voeux, de purification, de se raser la tête, d'offrande... Ce sont là des traditions des Juifs, que, même devenus chrétiens, ils continuaient à observer.
 

2. Appréciations de la Bible sur les traditions:


Jér.10/3: "Les coutumes des peuples ne sont que vanité".

Marc 2/22: Jésus "Il faut mettre le vin nouveau dans des outres neuves".

Mat.15/3,9: "Vous annulez la parole de Dieu au profit de votre tradition".

Gal.4/9,10: "Comment retournez-vous à ces faibles et pauvres rudiments auxquels vous voulez vous asservir encore ? Vous observez les jours, les mois, les temps et les années !"

Col.2/16,17: "Que personne ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d'une fête, d'une nouvelle lune ou des sabbats. C'était l'ombre des choses à venir, mais le corps est en Christ".

3.c) LA CASUISTIQUE
 

1. Exemples: Mat.23/16: Jurer par le temple ou par l'or du temple.

Mat.23/18: Jurer par l'autel ou par l'offrande qui est sur l'autel.

Marc 7/11,12: Ce dont j'aurais pu t'assister est "corban".
 

2. Définition: La casuistique consiste à faire des distinctions subtiles qui reposent sur des détails extérieurs et négligent l'essentiel :
C'est ce que Jésus appelle "filtrer le moucheron et avaler le chameau".
 



Suite pour le mois prochain :

4. Les CONSÉQUENCES NÉFASTES du LÉGALISME

B. L'ESPRIT VIVIFIE